Espace Numérique de Travail (ENT)

Agenda

Mai 2021
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Météo Ambert

Connexion

Pour créer un compte, vous devez:

  • - faire partie des élèves de l'établissement,
  • - ou être parent d'un élève,
  • - ou être membre de l'équipe pédagogique.
Vous devez indiquer
  • - votre véritable nom de famille, et
  • - une adresse Email valide dans le registre d'inscription.
Vous recevrez ensuite une confirmation de la part de l'administrateur.

Qui est en ligne

Nous avons 53 invités et aucun membre en ligne

Actualité des évènements qui se déroulent à l'école et au collège...

Dans le cadre du projet culturel école-collège: de l'oral au visuel, les élèves de CE1-CM1 se sont laissés emporter par différents contes du monde racontés par  deux conteuses, Françoise et Laurette de l'association Passeurs de Mots. L'objectif est de reproduire sous forme d'œuvre d'art ce que les élèves ont entendu, retenu. De beaux moments en perspectives...

Dans le cadre de l’aumônerie, les 4ème ont parcouru les rues et les alentours de la ville d’Ambert à la recherche des croix. Sous la forme d’un parcours d’orientation, par groupe de 4, les élèves devaient retrouver la croix mentionnée sur le plan à leur disposition. Devant chacune d’elles, une énigme était proposée à résoudre en équipe. Un beau moment de coopération et d’échange agrémenté d’une météo au beau fixe.

Défi Collège Nature du Conseil Départemental du Puy de Dôme débute pour les élèves de 6èmes dont l'objectif pour ces classes est de suivre l'évolution de l'écosystème aquatique du bassin du parc de l'école. Et les autres classes de cycle 3 en profitent aussi. Livré à lui-même pendant des années, une petite faune s'est maintenue dans le bassin. Avec les élèves, nous allons aménager le lieu en implantant quelques plantes aquatiques, en assurant une alimentation en eau de pluie en période de sécheresse, en installant aussi un hôtel à insectes. Il suffit d'observer, de fouiller délicatement les recoins et les fonds, pour voir démarrer les cycles de vie de la faune et de la flore avec l'arrivée des beaux jours. Ca grouille de vie pour les observateurs bien documentés qui veulent bien consacrer un peu de temps au bord de l'eau. 

Dans le cadre du projet Un dessin Contre la Faim, les enfants de l’école ont réalisé des cartes représentant l’espoir, le partage, la solidarité. L’objectif est de vendre les cartes afin d’apporter une aide financière à la République Démocratique du Congo , pays dans lequel beaucoup d’enfants ne mangent pas à leur faim.

La vente de gâteaux « Bijou » a eu un grand succès. Nous avons réceptionné 492 boîtes pour un total de 3324,80€. Le bénéfice de cette action est de 638€ et servira pour l’achat de matériels pédagogiques au niveau de l’école et du collègeUn grand merci pour la participation de tous.

 

Visite de l’installation de la filière des eaux de St-Ferréol-des-Côtes
Le 2 Avril 2021, nous avons visité St-Ferréol-des-Côtes. La commune compte 545 habitants avec une consommation moyenne de 130m3 d’eau/an/habitant. Nous avons visité les installations en amont (prélèvement de l’eau) et en aval (traitement de l’eau usée) du réseau.
Comment l’approvisionnement en eau se fait-il dans ce village, en amont et en aval du robinet ?
L’eau de la commune est alimentée par 6 captages. Du captage, l'eau est menée jusqu’à une cuve pour y être filtrée grâce à du calcaire et des coquillages puis du chlore est ajouté pour tuer les bactéries. L’eau est fréquemment analysée pour s’assurer de sa potabilité. Elle est distribuée dans toutes les habitations de la commune de St-Ferréol-des-Côtes. Après le robinet, les eaux usées vont dans une station d’épuration pour y subir une série de traitements passant par plusieurs filtres ayant pour but de rendre cette eau propre pour qu’elle puisse être rejetée dans la Dore. Deux fois par an, un camion vient récupérer les boues des excréments pour qu’ils soient utilisés en tant que fertilisants. Cette sortie nous a permis de nous rendre compte de l’importance de l’eau dans notre vie et de l’importance de ne pas la polluer. Cette dernière partie nécessite un engagement commun par respect pour les agents d’entretien et surtout, pour le respect de l’environnement.
L’eau est-elle si présente que ce que l’on pense sur Terre ?
Il faut savoir que sur toute l’eau présente sur Terre, seulement 2% est de l’eau douce.
L’eau est donc une ressource rare et à protéger. Nous avons beaucoup de chance d’en disposer au quotidien contrairement à certains pays pour lesquels l’eau potable est une ressource rare.
Vu l’évolution de la disponibilité en eau douce, nous risquons d’avoir de moins en moins d’eau et elle risque d’être de plus en plus chère. Il faut donc l’économiser le plus possible dans l'intérêt de tous. Si l’on jette quelque chose dans la nature, il va forcément se retrouver dans l’eau que nous buvons chaque jour ou finir dans les rivières où les poissons vivent. Il vaut mieux trier nos déchets et ne pas laisser l'environnement s'en charger.
Réalisé par : Matéo N., Lilian G., Mathieu C., Julien B, élèves de 4ème.

 

Visite du réseau de distribution en eau potable à Saint-Ferréol-des-Côtes
Station de captage d’eau :
Nous avons visité en premier lieu une des stations de captage d’eau à Saint Ferréol-des-Côtes. Nous avons vu des cuves en béton qui récoltent l’eau de la nappe phréatique et laisse décanter les impuretés comme les cailloux et le sable. L’eau s’écoule à 200 litres par minute en cette période. Mais le débit peut varier entre les saisons. En fin d’hiver, début printemps, il y a plus d’eau et en automne il y a moins d’eau. Le terrain est clôturé pour éviter que les animaux ne viennent uriner sur la parcelle car l’urine s’infiltrerait dans le sol et finirait dans l’eau. Ensuite, l’eau arrive par un tuyau et rentre dans une cuve avec des cailloux (mélange de calcaire marin et coquillages). Cela permet de filtrer l’eau et neutraliser son pH car à la sortie de la terre l’eau est acide. L’eau va ensuite se diriger par un autre tuyau, dans un réservoir. Le réservoir sert aussi à faire remonter les impuretés de l’eau dans la cuve grâce à un système de pompage d’eau dans le réservoir, qui produit une pression et fait remonter les impuretés, qui sont ensuite rejetées dans la nature. L’eau du réservoir contient 0,20 mg de chlore par litre, ajoutés par une pompe, il permet de tuer les microbes présents dans l’eau car certains peuvent être dangereux. Cette eau va ensuite dans un grand réservoir commun pour être distribué dans toutes les habitations de la commune.
Station de phytoépuration (n°1) :
Nous avons ensuite visité la station d’épuration de Puvic où nous avons vu le parcours des eaux usées. Tout d’abord, nous avons vu les grilles servant à retenir les gros débris malheureusement jeté dans les toilettes (serviettes hygiéniques, lingettes, cotons tiges, et même parfois des serpillères…). L’eau sale passe ensuite dans un bac servant à enlever les matières grasses, puis l’eau arrive dans un réservoir où les matières lourdes (excréments) tombent au fond, alors que l’eau plus propre reste à la surface. Deux fois par an, une partie des boues d'excréments est répandue dans les champs pour faire de l’engrais. Ensuite, l’eau arrive dans une fosse avec des roseaux qui permettent de filtrer l’eau sale. Par la suite l’eau repart dans la nature, et est considérée comme propre. L’eau des égouts est plusieurs fois analysée surtout dans cette période de Covid pour savoir si le virus est présent dans l’eau. Ces analyses se font dans les laboratoires.
Station d’épuration sur lit bactérien (n°2) :
Tout d’abord nous avons vu un puits avec au fond des boues d'excréments, un bassin de décantation, puis un décanteur digesteur.
Conclusion :
Il ne faut pas oublier que l’eau est une ressource de plus en plus rare. Il faut donc l’économiser le plus possible. Sachant qu’une petite fuite dans un tuyau représente une grosse perte d’eau en 1 an. De même, les objets tels que des serpillères, et même des sous-vêtements se retrouvent encore dans les stations d’épurations et engendrent des travaux importants et difficiles pour les personnes chargées de l’entretien. Sans prendre conscience de la nécessité de préserver l’eau, nous aurons probablement des problèmes pour accéder à l’eau potable dans un avenir proche.

Julien Be., Arthur M., Vicki C., Marine T., élèves de 4ème.

A leur arrivée à l'école, les élèves de CE1, CE2, CM1 et CM2 ont été accueillis à la cantine ce matin. Un petit déjeuner leur a été proposé pour défendre l'équilibre alimentaire de ce repas si capital pour bien démarrer la journée. Pour se nourrir l'esprit, le repas était accompagné d'un set de table avec quelques messages de sensibilisation ainsi qu'un labyrinthe dont le chemin reconstitue un petit déjeuner équilibré. Ce premier repas est capital pour la journée, la preuve en est, l'énergie débordante dont ont fait preuve les enfants en fin de matinée !!

 

Année 2017-2018

 

Le département du Puy de Dôme a reçu le label CROISANCE VERTE du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. A ce titre, le Conseil Départemental du Puy de Dôme a lancé un appel à participation Défi Collèg'énergie qui vise à promouvoir les projets pédagogiques réalisés avec et par les collégiens concernant les sujets relatifs à la maîtrise de l'énergie et au développement des énergies renouvelables.

 

Quelques grandes dates du programme pour les élèves de 5ème et de 3ème:

  

• Semaine du 18 septembre: Atelier avec un intervenant extérieur sur le thème de l'empreinte écologique. Chaque élève devra produire un compte-rendu. Cinq autres ateliers auront lieu en cours d'année.
• Semaine du 25 septembre: Les élèves de 3ème devront élaborer un questionnaire en ligne pour renseigner les habitudes de consommations des élèves et de l'équipe pédagogique du collège pour estimer l'empreinte écologique. Ces données seront analysées par les élèves courant Octobre. Les élèves de 5ème devront proposer des méthodes de suivis de consommations (eau, électricité, gaz, déchets de cantine, tri sélectif). Ils devront proposer un moyen d'afficher les résultats chaque semaine de manière à assurer un suivi en cours d'année.
• Mardi 03 Octobre, le matin: Visite du centre de tri des déchets du SIVOM d'Ambert. Objectif: Comprendre comment sont traités nos déchets. Chaque élève devra produire un compte-rendu. L'après-midi, visite du centre SIVOM. Objectif: broyage des végétaux, véhicule électrique, ateliers et découvertes des métiers.
• Jeudi 19 Octobre: Visites organisées par la Communauté de Commune pour les élèves de 3ème. Objectifs: Ressourcerie de St Amant R.S., seconde vie des biens de consommation et imprimante 3D, Fournols Azureva et les vélos électriques, Echandelys et la rénovation des bâtiments communaux, St Germain l'Herm et le réseau de chaleur. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Jeudi 09 Novembre: Visite du VALTOM à Clermont-Ferrand. Objectif: Comprendre comment sont traités nos déchets et comment les valoriser. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Semaine du 04 décembre: 2sd journée ateliers sur les consommations et les économies d'énergies. Suite à cet atelier, les élèves devront remplir un questionnaire sur les pratiques de consommations à leur domicile.
• Semaine du 08 et du 15 Janvier: 3ème journée d'ateliers sur les expérimentations et les solutions techniques pour réduire son empreinte écologique. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Semaine du 05 Février: 4ème journée d'ateliers sur l'empreinte écologique. Synthèse et travaux par groupe sur des thèmes définis: Proposer des solutions et des aménagements pour réduire notre empreinte écologique. Préparation de médias en vue d'une exposition itinérante (posters, diaporama et/ou vidéos).
• Pour la fin Février: les groupes d'élèves devront terminer leur média (posters, diaporamas et/ou vidéos) pour les présenter à l'occasion des journées portes ouvertes.
• Fin d'année scolaire, l'exposition sera présentée à l'occasion de manifestations au niveau communal et pourquoi pas départemental.
• Les élèves auront la possibilité d'exploiter ce travail pour leur oral au Brevet.

 

Consulter l'album photos

 

 

Pour cette année 2018-2019, et pour la seconde fois, l'établissement bénéficie d'un financement du Conseil Départemental. Défi Collège Nature vise à promouvoir la démarche d'éducation à l'environnement et au développement durable en partenariat avec le Rectorat de l'Académie de Clermont-Ferrand.

Notre projet est intitulé « The place to be » ou « Ma place dans les espaces naturels et mon jardin ». Le programme est parti du constat qu’il y a globalement une méconnaissance des habitants de notre territoire en matière d’actions dans les Espaces Naturels Protégés. La protection de notre environnement est pourtant une nécessité. Et les actions doivent aussi être individuelles pour être plus efficientes collectivement. Enfin, nous vivons sur le territoire du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez ce qui est un atout.

Notre programme a pour objectif d’éduquer pour comprendre les intérêts de protéger l’environnement, éduquer pour savoir comment agir pour le développement de la biodiversité, aussi bien dans les espaces naturels que dans nos jardins, et enfin communiquer sur nos actions pour inciter d’autres personnes à agir et expérimenter. Nous prévoyons de visiter 4 sites protégés avec des animateurs du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez et des animateurs indépendants, pour découvrir les aménagements mis en œuvre pour maintenir les écosystèmes et développer la biodiversité. Après avoir assimilé les principes de protection de l'environnement, les élèves devront agir notamment au niveau local dans le coin Nature de l'établissement en développant les procédés de permaculture. Il s'agit ensuite de partager en communiquant sur nos visites et nos actions. 

 

 

 

Depuis la rentrée 2012-2013, le collège propose une option S pour "Sciences" pour les collégiens de la 6ème à la 3ème.

 

Sous forme d'ateliers, l'option S est proposée aux élèves qui souhaitent assouvir leur curiosité, approfondir leurs connaissances dans des domaines scientifiques variés comme la biologie, l'écologie, la technologie, l'astronomieles mathématiques ou l'informatique... C'est un temps durant lequel les élèves peuvent expérimenter leur projet, en tirer des conslusions pour le faire évoluer. La démarche éexpérimentale étant aussi importante que le résultat, nous valorisons l'autonomie des élèves. C'est un module optionnel, donc proposé aux élèves volontaires qui devront toutefois respecter les règles propres à l'organisation de l'option. Les activités des élèves de l'option S sont évaluées avec les mêmes critères que ceux appliqués dans les matières. L'objectif est de maintenir l'éveil des élèves et pourquoi pas de susciter des vocations !

 

Voir les articles de l'OptionS de l'année 2015-2016

Voir les articles de l'OptionS de l'année 2016-2017

Voir les articles de l'OptionS de l'année 2017-2018

Voir les articles de l'OptionS de l'année 2018-2019

 

 

Année 2019 - 2020

 

Le projet maître de l'année étant Léonard de Vinci, avec en particulier un voyage scolaire en Italie, nous avons proposé aux élèves de travailler sur les grandes découvertes scientifiques de la Renaissance. Il s'agissait de modéliser un concept ou une découverte, présenter le travail sur un stand en favorisant une interaction avec les visiteurs. Fautes de pouvoir participer à ExpoSciences dans de bonnes conditions, les élèves ont présenté leurs travaux lors de la Kermesse. 

Lors de l'OptionS de l'année 2016-2017, des élèves ont mené des expériences conduites en parallèle par Thomas Pesquet, astronaute français en mission dans la Station Spatiale Internationale.
Les résultats de leurs expériences sont présentés ici.

 

 

A l'occasion de la COP21 à Paris, nous avons proposé aux élèves une mise en situation, un jeu de rôle, consistant à reproduire une COP21 à Ambert et en public. Une longue préparation a été nécessaire pour que chaque élève s'immerge dans la responsabilité de représenter une notion, et d'en défendre ses intérêts, tout en répondant à la nécessité d'agir contre le réchauffement climatique. Le point d'orgue du programme a été la soirée à la maison des jeunes, prêtée par la commune pour l'occasion. 

La curiosité et les sciences ne motivent décidément que les élèves des 6ème et de 5ème. Un total de 33 élèves se sont pour le moment inscrits au programme. Pour débuter, une dizaine de missions leur sont confiées.
Les élèves répartis en groupes de 3 ou 4 doivent mener leur mission en proposant des solutions techniques sur des bases scientifiques, et doivent communiquer sur leur mission via le site Internet et des affiches prévues pour la journée portes ouvertes.

Mission N°1: Maîtres composteurs.
Mission N°2: Développer la biodiversité des invertébrés dans notre coin nature.
Mission N°3: Développer la biodiversité des vertébrés dans notre coin nature.
Mission N°4: Développer la biodiversité des plantes dans notre coin nature.
Mission N°5: Développer la biodiversité des arbres dans notre coin nature.
Mission N°6: Développer la biodiversité de la faune du sol dans notre coin nature.
Mission N°7: Développer le potager "bio".
Mission N°8: Développer un nouveau potager "bio".
Mission N°9: Gestion de l'eau et des arrosages.
Mission N°10: Maîtres décoctions, infusions, macérations.

 

Consulter l'album photos

 

Le programme du  rucher pédagogique  au collège a démarré au printemps 2018. C'est un matin brumeux du 04 Juin que la ruche du collège a été installée. Après plusieurs mois de préparation de ce projet, dans la logique du développement du jardin pédagogique et du développement de la biodiversité, les nouvelles pensionnaires du collège ont découvert leur nouvel environnement et surtout l'obstacle de la cheminée qui les oblige à sortir à plus de 2m de hauteur afin de protéger les curieux qui viennent les observer. C'est un nouvel engagement du collège sur un programme à long terme. La mise en place du rucher est possible grâce au financement participatif lancé en 2018 qui a recueilli un budget conséquent de 585€ contre la promesse d'un pot de miel. Ce financement nous a permis de  couvrir tous les frais de lancement : achat de la ruche, des hausses et de l'essaim, enfumoir, lève-cadre, peigne, combinaisons d'apiculteur, compléments alimentaires pour l'hiver, pots, couteau de désoperculassion, chasse abeilles. La toute première récolte de miel a eu lieu en Août 2018 avec 13kg sur une seule hausse permettant de fournir un petit pot de miel à chaque donateur. L'opération se poursuit en 2019 avec une nouvelle participation financière (30 donateurs, 360€ au total) nous permettant d'acheter une 3ème hausse, le matériel nécessaire pour gauffrer les cadres, une ruchette et du petit matériel nécessaire à l'extraction. Les articles ci-dessous retracent l'historique de nos interventions sur la ruche avec les élèves.