Espace Numérique de Travail (ENT)

Agenda

Novembre 2021
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30

Météo Ambert

Connexion

Pour créer un compte, vous devez:

  • - faire partie des élèves de l'établissement,
  • - ou être parent d'un élève,
  • - ou être membre de l'équipe pédagogique.
Vous devez indiquer
  • - votre véritable nom de famille, et
  • - une adresse Email valide dans le registre d'inscription.
Vous recevrez ensuite une confirmation de la part de l'administrateur.

Qui est en ligne

Nous avons 106 invités et aucun membre en ligne

EPI "Mon empreinte écologique"

 

Année 2017-2018

 

Le département du Puy de Dôme a reçu le label CROISANCE VERTE du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. A ce titre, le Conseil Départemental du Puy de Dôme a lancé un appel à participation Défi Collèg'énergie qui vise à promouvoir les projets pédagogiques réalisés avec et par les collégiens concernant les sujets relatifs à la maîtrise de l'énergie et au développement des énergies renouvelables.

 

Quelques grandes dates du programme pour les élèves de 5ème et de 3ème:

  

• Semaine du 18 septembre: Atelier avec un intervenant extérieur sur le thème de l'empreinte écologique. Chaque élève devra produire un compte-rendu. Cinq autres ateliers auront lieu en cours d'année.
• Semaine du 25 septembre: Les élèves de 3ème devront élaborer un questionnaire en ligne pour renseigner les habitudes de consommations des élèves et de l'équipe pédagogique du collège pour estimer l'empreinte écologique. Ces données seront analysées par les élèves courant Octobre. Les élèves de 5ème devront proposer des méthodes de suivis de consommations (eau, électricité, gaz, déchets de cantine, tri sélectif). Ils devront proposer un moyen d'afficher les résultats chaque semaine de manière à assurer un suivi en cours d'année.
• Mardi 03 Octobre, le matin: Visite du centre de tri des déchets du SIVOM d'Ambert. Objectif: Comprendre comment sont traités nos déchets. Chaque élève devra produire un compte-rendu. L'après-midi, visite du centre SIVOM. Objectif: broyage des végétaux, véhicule électrique, ateliers et découvertes des métiers.
• Jeudi 19 Octobre: Visites organisées par la Communauté de Commune pour les élèves de 3ème. Objectifs: Ressourcerie de St Amant R.S., seconde vie des biens de consommation et imprimante 3D, Fournols Azureva et les vélos électriques, Echandelys et la rénovation des bâtiments communaux, St Germain l'Herm et le réseau de chaleur. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Jeudi 09 Novembre: Visite du VALTOM à Clermont-Ferrand. Objectif: Comprendre comment sont traités nos déchets et comment les valoriser. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Semaine du 04 décembre: 2sd journée ateliers sur les consommations et les économies d'énergies. Suite à cet atelier, les élèves devront remplir un questionnaire sur les pratiques de consommations à leur domicile.
• Semaine du 08 et du 15 Janvier: 3ème journée d'ateliers sur les expérimentations et les solutions techniques pour réduire son empreinte écologique. Chaque élève devra produire un compte-rendu.
• Semaine du 05 Février: 4ème journée d'ateliers sur l'empreinte écologique. Synthèse et travaux par groupe sur des thèmes définis: Proposer des solutions et des aménagements pour réduire notre empreinte écologique. Préparation de médias en vue d'une exposition itinérante (posters, diaporama et/ou vidéos).
• Pour la fin Février: les groupes d'élèves devront terminer leur média (posters, diaporamas et/ou vidéos) pour les présenter à l'occasion des journées portes ouvertes.
• Fin d'année scolaire, l'exposition sera présentée à l'occasion de manifestations au niveau communal et pourquoi pas départemental.
• Les élèves auront la possibilité d'exploiter ce travail pour leur oral au Brevet.

 

Consulter l'album photos

 

Troisième volet des ateliers Défi Collèg'Energie pour les élèves de 5ème et de 3ème organisé par Mr Gaël Fereal:

 

 

Les élèves devaient venir en atelier avec un questionnaire leur permettant d'évaluer leurs besoins en énergies à leur propre domicile: quantité d'électricité consommée, sources d'énergies pour le chauffage, nombre d'appareils électriques dans la chambre... C'est l'occasion de réfléchir aux différentes sources d'énergies, les contraintes et les avantages de chacune, et de réfléchir aux habitudes de consommation de chacun. 

 

 

 

 

A travers plusieurs ateliers, les élèves ont pu découvrir et tester réellement différentes solutions techniques pour économiser l'eau (bague, mousseur), l'électricité (comparaison des ampoules halogènes, basse consommation et LED, chauffer de l'eau avec ou sans couvercle, four solaire, panneau solaire...). Tout est matière à tester, réfléchir, raisonner, et surtout se fabriquer son propre opinion

 

 

 

 

Les élèves avaient à présenter devant la classe les résultats de leur démarche expérimentale afin de partager les travaux de chacun. 

 

Prochain atelier, les élèves auront à préparer en groupe des présentations sur les thèmes qu'ils ont abordé durant le programme, que ce soit les ateliers, les visites, les enquêtes... Ces présentations sous forme de posters, de diaporama ou même de film, seront diffusés aux journées portes ouvertes du collège, mais aussi à l'occasion de la manifestation Ambert Côté Jardin et à ExpoSciences à Clermont-Ferrand.

Programme Défi Collèg'Energie financé par le Conseil Départemntal

Au cours de la première semaine de Décembre, les élèves de 3ème et 5ème ont participé au 2sd atelier préparé par leur intervenant extérieur, Mr Gaël Féréal, sur le thème des énergies. Au cours d'une demi-journéene par classe, une succession d'activités ont amené les élèves à s'interroger sur les différences entre les énergies renouvelables et les énergies non renouvelables, sur l'effet de serre, sur les gaz à effets de serre d'origine anthropique, et sur le rôle de notre soleil dans toutes les sources d'énergies renouvelables. 

Chaque élève est ensuite chargé de mener une enquête à son propre domicile sur les appareils électriques utilisés et sur la consommation électrique. 

 

Par ailleurs, les élèves de 5ème sont chargés de différentes missions à l'intérieur du collège sur le suivi de la consommation et du gaspillage. Les compteurs d'eau, d'électricité et de gaz sont suivis chaque semaine, ainsi que la consommation de papiers pour imprimante, la quantité de déchets dans les sacs de tri, et le gaspillage à la cantine, et même les fournitures scolaires, sont pesés ou mesurés de manière à suivre leurs évolutions et en mesurer le gaspillage. Certains d'entre eux participent également à l'élaboration d'un jeu sérieux (serious game) développé par l'EDF. 

La Ressourcerie :
La Ressourcerie de St Amant Roche Savine (Récup ‘Dore solidaire) fait partie du réseau des Ressourceries de France (140 Ressourceries en France) et a été créée en décembre 2015. La Ressourcerie est labellisée au TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte).
Elle a pour but de réduire la production de déchets sur le territoire en achetant/récupérant des objets, de les rénover et tester avant de les revendre a moindre prix.
Les particuliers, tout comme les professionnels, peuvent déposer leurs objets, mobiliers, électroménagers, etc… dans une benne spécifique dans les déchetteries. Les objets sont ensuite emmenés dans l’entrepôt où ils sont triés, pesés, reconditionnés et testés avant d’être revendus.
En un an, environ 48 tonnes d’objets sont récupérés. Les bénéfices ainsi récoltés sont utilisés comme prime pour les employés ou comme investissement pour l’entreprise (bâtiment, matériels,…).
La Ressourcerie possède aussi deux imprimantes 3D pour créer des pièces nécessaires pour la rénovation des objets (poignée, boutons, …). L’imprimante monte jusqu’à 215 °C et utilise du PLA (plastique biodégradable). Chaque objet est d’abord dessiné sur PC avant d’être imprimé.
La Ressourcerie contribue au développement durable :
- Social : ACI (Atelier/Chantier/Insertion)
-Environnement : réutilisation des produits (restauration)
- Economie : Achat/Vente (principalement au Puy-de-Dôme) → économie circulaire
L’éclairage public :
L’éclairage représente 50% de la consommation et des dépenses d’électricité public. Le projet de rénovation de l’éclairage public sur les 58 communes de la Communauté de communes Ambert Livradois Forez a pour but de réduire de 50% à 75% les dépenses et consommations de l’électricité public (40 000€ d’économie/an grâce à la rénovation) mais aussi la pollution lumineuse.
Il y a deux types d’éclairage : l’éclairage fonctionnel (routes, parkings, …) et l’éclairage d’ambiance (églises, bâtiments publics, …).Pour réduire la consommation, il faudrait un éclairage seulement si nécessaire et que le lampadaire n’éclaire que de haut en bas avec une ampoule plate (LED).
Pour réduire la consommation et les déplacements, la Communauté de communes a acheté des véhicules électriques pour les déplacements quotidiens (+ bornes pour les rechargés), 16 vélos électriques avec la possibilité de les emprunter (8 à Azureva, 4 au camping de St Germain et 4 à Fournols) et la mise en place de bureaux et d’équipements pour les employés (télétravail et télécentre).
Le réseau de chaleur de St Germain l’Herm :
Ce réseau de chaleur chauffe les bâtiments publics ainsi que 50 particuliers permettant la réduction de 10 à 30 % les charges de chauffage, la création d’emplois, la réduction d’émission de gaz a effet de serre (940t CO2/an) et la valorisation des ressources bois locales. Chaque année, 1 100 t de bois sont consommées. De Septembre à Juin, les plaquettes de bois sont utilisées et de Juin à Septembre, les granulés sont utilisés.
Les plaquettes sont emmenées par un tapis roulant dans la chaudière. Les cendres sont vendues aux agriculteurs. Avec la chaleur de la chaudière, les plaquettes sont séchées.
Transition énergétique en Haut Livradois :
Aujourd’hui, il reste environ 218 ans de charbon, 63 ans de gaz et 41 ans de pétrole. En France, nous consommons 4 fois plus que la moyenne (2.2 t de carbone/personne/an) ; c’est le facteur 4. Si nous ne faisons rien, en 2050, ce sera le facteur 7. Pour remédier a cela, il faudrait commencer par rénover les bâtiments avec une meilleure isolation comme à Echandelys par exemple, ce qui réduit le coût et la consommation d’énergie (électricité, gaz) mais aussi utiliser des énergies renouvelables. En France, 25 % des gaz et 46 % de l’énergie sont utilisés dans les bâtiments. Pour mesurer la température ambiante dans une pièce, on utilise une sonde et pour les fuites de chaleur, on utilise une caméra thermique.
Dans un bâtiment, la chaleur sort principalement par le toit (25 à 30 %) mais aussi par les murs (20 à 25 %), par les fuites et l’air renouvelé (20 à 30 %), par les fenêtres (10 à 15%) et par le sol (7 à 10 %).
La Transition énergétique en Haut Livradois va aider à réduire le coût et la consommation en énergies dans les bâtiments publics avec l’exemple de la mairie, l’école et la salle polyvalente à Echandelys ou l’isolation et le chauffage ont été refaits.

C'est au cours d'une journée intense, le jeudi 09 novembre, que les élèves de 5ème et de 3ème, accompagnés de 6 enseignants et de l'animateur développement durable qui suit notre programme, se sont rendus sur les deux sites d'Echalier et de Vernéa à Clermont-Ferrand.

 

 

Echalier, zone de reception des déchets triés (sacs jaunes).

 

 

 

 

 

Cette journée a été organisée par le VALTOM qui met en œuvre des actions visant à réduire et valoriser les déchets ménagers dans le Puy-de-Dôme et le nord de la Haute-Loire. Ces visites font écho avec la visite du site du Poyet de la CoCom Ambert Livradois Forez, mais à une toute autre échelle puisque les sites d'Echalier et de Vernéa traitent les déchets de 68 000 habitants.

 

 

Echalier, zone de tri manuel.

 

C'est l'occasion de prendre conscience, une fois de plus, de la seconde vie qui peut être donnée à nos déchets, à leur valorisation par combustion (incinérateur de Vernéa) pour produire de l'électricité, ou par méthanisation (biogaz de Vernéa) et compostage. Les déchets issus de la combustion peuvent encore trouver un intérêt comme le mâchefer pour le revêtement des routes.

 

 

 

 

 

 

 

 

D'où l'intérêt de bbien respecter les règles de trix de manière à réduire les coûts de traitement des déchets et mieux les valoriser. Bon nombre d'élèves ont été surpris par la quantité de déchets qui n'ont pas leur place dans certaines filières par négligence des usagers.

 

Vernéa, valorisation des déchets. 

 

 

 

 

Valoriser nos déchets, les transformer en énergie ou en compost, n'est pas une raison pour abuser du gaspillage et des emballages. La réduction de nos déchets reste de mise. Leur traitement présente un coût qui est peu à peu intégré dans les filières de production. Mais si ces chaines de traitements des déchets existent, c'est bien qu'elles présentent une ressource financière sans laquelle nos poubelles seraient encore sauvagement enterrées.

Tous les élèves du collège et une partie des adultes se sont rendus en deux fois en visite au Poyet, déchetterie gérée par Ambert Livradois Forez, et chez Claustre Environnement. Le but est de sensibiliser tout ce petit monde occupant le collège à la nécessité de trier nos déchets et surtout d'en réduire la quantité. 

Cette viviste est l'occasion de comprendre ce que deviennent nos déchets alors que le plus souvent nous les jetons sans nous en soucier, sans même imaginer la suite de leur existence. Car parmi ces déchets, beaucoup peuvent être valorisés à travers une seconde vie, un recyclage, et une remise en circulation dans notre réseau de consommation. Mais cela ne se fait qu'au prix de manipulations, de transports et de techniques parfois coûteuses, qui n'ont de raison d'exister que si la filiaire est rentable

 

Chargement de métaux dans une benne prête à partir pour un traitement, chez Claustre Environnement.

 

 

Les élèves ont pu suivre, mais dans le désordre, tous les circuits de tri et de traitement de nos déchets de toutes sortes. Pour mettre en pratique, un sac de tri contenant différents déchets devant être triés. 

 

 

    

 

 

  

 Nouveau casier au Poyet, profond de 15m, pour recevoir les déchets "encombrants" ultimes ne pouvant pas être valorisés. Il sera rempli d'ici 5 ans.

 

Les élèves de 5ème et de 3ème, intégrés dans l'Enseignement Pratique Interdisciplinaire "Mon empreinte écologique", doivent produire un compte rendu de leur visite. En souhaitant que cette découverte incite bien tous les élèves à respecter les règles de tri et à réduire leur production de déchets. D'où l'intérêt d'étendre cette visite au bénéfice de tous les élèves de l'établissement.

  

 

Visite des services d'Ambert Livradois Forez, ex-SIVOM, sur le site rue Anna Rodier.

 

L'après-midi, la visite pour les élèves de 3ème s'est poursuivie sur le site des locaux d'Ambert Livradois Forez, ex-SIVOM, rue Anna Rodier. Ils ont pu découvrir la diversité des métiers du personnel des nombreux services regroupés sur ce site, mais aussi le véhicule électrique et le fonctionnement d'un camion de collecte.

 

 

La communauté de communes d'Ambert Livradois Forez est labélisé Territoire à énergie positive pour la croissance verte. A ce titre, de nombreux programmes ont été développés, dont certains ont été découverts par les élèves de 3ème dans le cadre de leur programme "Mon empreinte écologique". 

La ressourcerie de Saint Amant Roche Savine est gérée par l'association Récup'Dore Solidaire, dont les actions de développement durable reposent sur 3 piliers, le social, l'économie et l'environnement. Parmi les services développés dans la ressourcerie, l'imprimante 3D donne une seconde vie à des appareils en panne comme ce support de bol mixeur. 

 

Support de bol de mixeur reproduit par l'imprimante 3D, Ressourcerie de Saint Amant Roche Savine.

La visite s'est poursuivie à Fournols, au village de vacances Azureva, pour évoquer les modes de transports "doux" tels que les vélos à assistance électrique que les élèves ont essayé, et les aménagements professionnels permettant de limiter les déplacements, tels que le télétravail et le co-working

 

 

 

 

 

 

 

Séance à Azureva sur les modes de transports "doux" et les aménagements professionnels pour réduire les transports comme le télétravail et le co-working, présenté par Mme Allard.

 

 

  

 

 

 

Ce programme "Mon empreinte écologique" est véritablement l'occasion de s'interroger sur notre conduite. En effet, le pique-nique a été l'occasion de réaliser une autocritique. Dans la précipitation et par facilité, le tri n'est pratiquement jamais fait lors des sorties scolaires. Les produits non entamés, les couverts, les emballages, les bouteilles les sachets individuels, finissent tous le plus souvent dans un même sac poubelle. Ici, impossible de faire l'impasse. Le tri nous fait prendre conscience du volume de déchets quelques jours après avoir visité la déchetterie d'Ambert. Il serait bon de procéder autrement. Encore une mission à confier aux élèves...

 

 

En route pour Saint Germain l'Herm pour découvrir le réseau de chaleur qui alimente les bâtiments communaux et une cinquantaine de maisons individuelles. Les chaudières d'une entreprise locale sont alimentées par des plaquettes de bois ou des granules fabriqués localement à partir des exploitations forestières de la région. C'est l'occasion pour les élèves de réviser les notions d'équivalent pétrol et d'émission de CO2

 

 

Stock de plaquettes de bois destiné à la chaudière pour le réseau de chaleur à Saint Germain l'Herm.

 

 

 

 

 

Visite des chaudières du réseau de chaleur, Saint Germain l'Herm.

 

  

 

La journée s'est terminée par une visite à Echandlys, avec l'accueil de Madame le Maire. Les bâtiments ont reçu des aménagements pour réduire la consommation d'énergie, tels que l'isolation, le double vitrage et une gestion électronique de la température des pièces en fonction des fréquentations. Mr Brunet de l'ADUHME a présenté aux élèves les méthodes et les solutions techniques pour évaluer les déperditions de chaleur et les réduire.  

 

  

Accueil à la Marie d'Echandlys, par Madame le Maire, pour évoquer les économies d'énergie dans les bâtiments, présentation faite par Mr Brunet de l'ADUHME.

 

 

Ces visites ont permis à plusieurs reprises de faire la liaison avec les sorties et les ateliers précédents. Le programme prend corps et cette journée avec des situations concrètes concoctée par Mme Allard a donné du sens à toutes ces nouvelles notions pour les élèves.

 

 

Visite du centre de tri des déchets du SIVOM d'Ambert

Nous, les 3ème avec la classe de 5eme, somme allés visiter le centre de tri des déchets du S.I.V.O.M. (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) d'Ambert. C'est un syndicat qui est issu de la fusion avec sept autres communautés de communes. Ceci forme la nouvelle Communauté de communes Ambert-Livradois-Forez.

D'abord, nous avons visité la partie où le SIVOM traite les différents déchets : Les morceaux de bois déjà utilisés qui sont transformés en de fins morceaux puis sont envoyés vers des chaudières ; des morceaux de ferraille qui sont stockés et envoyés vers Issoire pour être mis en pièces puis vers Marseille pour y être fondus ; des voitures cassées qui sont d'abord dépolluées, c'est-à-dire dont on a enlevé l'essence, puis qui sont stockées. Les déchets, comme les boîtes de conserve ou les canettes, sont mis dans une trieuse puis sont compressés et mis en blocs que l'on appelle "balles".

Dans la deuxième partie, nous avons vu le centre qui stocke au préalable tous les déchets ; certaines grosses entreprises comme Chimie-Rec ou Claustre Environnement en récupèrent. Ici les déchets sont stockés par matières, puis traités vers d'autres unités.

La dernière partie portait sur le traitement de déchets non-dangereux. Ils sont stockés dans un trou de cinq mètres de profondeur. A côté, un bassin d'eau de pluie a été prévu pour les incendies éventuels.

Finalement, grâce à cette visite, nous avons compris que le compostage et le triage des déchets étaient importants car tout était bien trié à la déchèterie ; nous ferions tous de même chacun chez soi, le travail, au profit de tous, serait grandement facilité.