Espace Numérique de Travail (ENT)

Agenda

Mars 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Météo Ambert

Connexion

Pour créer un compte, vous devez:

  • - faire partie des élèves de l'établissement,
  • - ou être parent d'un élève,
  • - ou être membre de l'équipe pédagogique.
Vous devez indiquer
  • - votre véritable nom de famille, et
  • - une adresse Email valide dans le registre d'inscription.
Vous recevrez ensuite une confirmation de la part de l'administrateur.

Qui est en ligne

Nous avons 423 invités et aucun membre en ligne

Rucher pédagogique

Le programme du  rucher pédagogique  au collège a démarré au printemps 2018. C'est un matin brumeux du 04 Juin que la ruche du collège a été installée. Après plusieurs mois de préparation de ce projet, dans la logique du développement du jardin pédagogique et du développement de la biodiversité, les nouvelles pensionnaires du collège ont découvert leur nouvel environnement et surtout l'obstacle de la cheminée qui les oblige à sortir à plus de 2m de hauteur afin de protéger les curieux qui viennent les observer. C'est un nouvel engagement du collège sur un programme à long terme. La mise en place du rucher est possible grâce au financement participatif lancé en 2018 qui a recueilli un budget conséquent contre la promesse d'un pot de miel. Ce financement nous a permis de  couvrir tous les frais de lancement : achat de la ruche, des hausses et de l'essaim, enfumoir, lève-cadre, peigne, combinaisons d'apiculteur, compléments alimentaires pour l'hiver, pots, couteau de désoperculassion, chasse abeilles. La toute première récolte de miel a eu lieu en Août avec 13kg sur une seule hausse permettant de fournir un petit pot de miel à chaque donateur.

 

A chaque intervention sur la ruche du collège, des élèves peuvent assister et participer aux interventions.

 

Ici, la hausse a été retirée et remplacée par le nourrisseur avec 2L de sirop au cas où les abeilles aient besoin de nourriture pour garantir le passage de l'hiver.

 

Hormis un cadre, le corps de ruche est bien plein.

 

Les élèves peuvent nous accompagner lors des interventions grâce à l'investissement dans 4 combinaisons et gants de protection

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une visite de la ruche s'impose pour vérifier l'état de santé de la colonnie, opération faite avec un groupe d'élèves avec des combinaisons toutes neuves.

 

Le contrôle est rassurant. Seul un cadre est vide. Les autres sont plein de miel. Les abeilles sont calmes. Reste à vérifier le couvain.

 

 

Stupeur le 20 septembre en découvrant un  frelon asiatique  mort au fond de la cheminée devant la planche d'envol, tué par les abeilles

 

Le frelon asiatique fait de plus en plus parler de lui comme un redoutable prédateur des abeilles. 

 

 

 

A droite, Vespa crabro ou frelon européen, est classé comme espèce utile. A gauche, Vespa velutina ou frelon asiatique, avec ses pattes jaunes, est considéré comme espèce nuisible hors de son milieu d'origine.

 

 
 
  
 

 

La ruche a été achetée auprès d'un apiculteur du coin. Les abeilles viennent d'une zone calme de montagne à environ 900m d'altitude et doivent s'habituer au jardin du collège dans la vallée. C'est une reine qui a déjà fait au moins une saison. Bruno, notre agent d'entretien, a aménagé une cheminée pour obliger les abeilles à sortir à une hauteur de plus de 2m pour sécuriser le périmètre immédiat. Avec la brume et la fraîcheur matinale, les butineuses ont mis un peu de temps avant d'explorer leur nouvel environnement. 

 Installation de la ruche au petit matin du 04 Juin 2018.

Mise en pots du miel du collège.

 

La saison est venue de récolter le miel. Les abeilles ont produit l'essentiel du miel qu'elles peuvent transformer à partir des fleurs, elles doivent maintenant compléter leurs propres stocks pour passer l'hiver. En ce début de mois d'Août, nous avons donc installé un "chasse-abeilles" pour pouvoir récupérer les cadres des hausses sans trop perturber la colonie. Le lendemain matin, les cadres ont été retirés d'une des hausses bien pleine afin d'en extraire le miel. Désoperculations des cadres, centrifugation, filtration et maturation pendant 3 jours avant de mettre en pots.

  

Enfumage de la colonie pour pouvoir intervenir sur la ruche.

   
   
 Examen de la colonie dans le corps de la ruche.

 Les cadres de la première hausse sont bien remplis.

On voit en dessous l'ouvertture du chasse-abeilles.

   

  

Centrifugation des cadres après désoperculation pour en extraire le miel.

   
   

Désoperculation des cadres pour permettre au miel de

sortir des alvéoles lors de la centrifugation.

Filtration et mise en pots après 3 jours dans le maturateur.

 

Résultat de cette première saison de notre ruche au collège, nous avons récolté un peu plus de 13kg de miel. Son goût est corsé et la teinte est légèrement foncée. Des pots vont être distribués aux donateurs du financement participatif à partir de la rentrée scolaire.
En raison des vacances, la récolte s'est faite cette année en l'absence des élèves. Mais une fois que nous aurons acquis un peu plus d'expériences, les étapes devront les impliquer davantage.

 

C'est un matin brumeux du 04 Juin 2018 que la ruche du collège a été installée. Après plusieurs mois de préparation de ce projet, dans la logique du développement du jardin pédagogique et du développement de la biodiversité, les nouvelles pensionnaires du collège ont découvert leur nouvel environnement et surtout l'obstacle de la cheminée qui les oblige à sortir à plus de 2m de hauteur afin de protéger les curieux qui viennent les observer. C'est un nouvel engagement du collège sur un programme à long terme. La mise en place du rucher est possible grâce au financement participatif qui a récueilli un budget conséquent contre la promesse d'un pot de miel (sous réserve d’une production, du respect de la règlementation et de l’accord des autorités sanitaires). 

 

Visite et ouverture de la ruche après 2 semaines de pose de la hausse, et surprise, les cadres sont déjà bien pleins ! Une seconde hausse doit être posée d'ici quelques jours. Il y a de bonnes chances pour que nous puissions faire une récolte cette première année... et donc honorer les promesses aux donnateurs du financement participatif.